ÉDITO – Enfin elles sont là !

Il est des phénomènes qui me touchent beau- coup dans la nature. L’un d’entre eux me stresse un peu aux mois

d’avril et mai.

Tous les jours dès la fin avril, je scrute le ciel et le dessous de mon toit et je me dis : «Et si elles ne revenaient pas ?» Déjà, quand j’étais petit, maman me disait «arrête de te faire de la bile, elles vont revenir tes hirondelles».

Tout à coup un beau matin elles sont là, rentrées d’Afrique toutes bronzées, elles tournent au-des- sus des toits, cherchant une mai- son accueillante pour passer l’été.

Mon papa disait que les hiron- delles portent bonheur… alors ou- vrez toutes grandes vos habita- tions pour les accueillir et un jour vous vous direz comme moi… «Enfin elles sont là».

Comme nous sommes en va- cances jusqu’au mois de sep- tembre, je vous souhaite un joyeux été, sortez vos pantoufles, nos sentiers et nos magnifiques cabanes vous attendent.

Bon vent à tous.

Jean-Luc Carron-Delasoie Président du journal de Fully

0