ÉDITO – Valeur appréciée : l’altruisme

J’interprète le «bénévolat» comme «parce que je le veux bien».

Oui, gratuitement et pour le bien de la communauté, des personnes quittent leur zone de confort pour se donner à autrui, offrir de leur temps, de leurs compétences et leurs idées.

Et c’est ainsi que l’on peut savourer un concert de fanfare ou de chœur, c’est ainsi que l’on peut rire et rencontrer du monde à la fête de la châtaigne, c’est ainsi que l’on peut transpirer au KM vertical, admirer un match de foot, de volley, de basket, etc…

C’est ainsi aussi que vous pouvez lire le présent journal élaboré par des bénévoles…

Merci à tous les bénévoles des milieux sportifs, artistiques ou culturels.

Mille intentions ne valent pas un acte, dès lors, bravo pour votre implication concrète et pragmatique !

Stève Léger

Président d’honneur du Journal de Fully

0