ÉDITO – La belle nuit d’été

Par une nuit d’été à Fully en longeant le canal, je contemplais les cimes de ces belles montagnes qui nous entourent. En effet, c’était une nuit de pleine lune, lanatureétaitd’unesplendeur extraordinaire. La lune dans leshauteursdu ciel éclairaitFullyet sesalentoursd’unelumièreapaisante comme si c’était pour nous dire d’éteindrenos lampadairespour laisserparler lanature.

De temps en temps, je tournais mes yeux vers lesquatrepoints cardinauxpouradmirer labeauté de cette magnifique lune. Soudain mon regard fut attiré par je ne savais quoi dans les profondeurs du firmament, au moment où quelques ballots de nuages obscurcirent la clarté de cettesplendidelune.Ainsi jeremarquaiuneétoile àpeineperceptiblequi retint monattentioncomme si elle me demandait : «et moi ?».

Devant cette interpellation j’avais senti que ce n’étaitpas seulement cette majestueuselunequi, dans cette nuit d’été, pouvait susciter de l’admiration. Toutdans l’universauncôtéattrayant et important.

Dans cette contemplation m’était venuàl’espritnotreJournaldeFully,dans lagalaxiedes journauxdu mondeentier. Des journaux degranderéputationavecdesprofessionnelsexpérimentés et aguerris, à côté notre Journal de Fully, tout minusculedans les mainsdebénévoles, tenant sa partition dans le concert des médias. Ce journal qui ne cesse de ne pas ménager ses efforts pour être le reflet de Fully dans sa populationetdans ses manifestations. Ilestessentiel de découvrir le pourquoi de l’être des choses et des Etres et enfin se dire que chaque chose ou Etre a sa grandeur, son rôle et son importance.

Yaovi Dansou

0