ÉDITO – Chronique du stress, ou stress chronique ?





A l’heure où le rendement passe avant le confort, certains, face à la pression grandissante du monde du travail, prennent l’initiative de tout quitter pour un retour à l’essentiel.

Depuis un certain temps, nous assistons à une expansion des métiers dans les domaines du bien-être et du naturel. Des anciens salariés reconvertis en coach, thérapeute ou praticien en tous genres essaient tant bien que mal de vivre de leurs nouvelles activités.

Certains ont su tirer leur épingle du jeu, mais qu’en est-il des autres ? Est-ce qu’au final, ces nouveaux travailleurs en quête d’indépendance ne sont-ils pas à nouveau plongés dans une spirale infernale de stress, face à la concurrence et au manque de revenus ?

Dans chaque choix professionnel que nous faisons, chacun est libre de fixer ses propres limites afin de se sentir en adéquation avec soi-même et d’essayer de trouver son équilibre.

Alexandra Sieber

0