ÉDITO – La vérité sort de la bouche des enfants

Un jour nos enfants nous diront, comme Greta : «Pourquoi n’avez-vous pas stoppé le réchauffement climatique quand c’était encore possible ?».

Je ne me livre pas à une admiration naïve de la jeune Suédoise qui a osé braver les «grands» hommes politiques à l’ONU et dans les derniers sommets. Mais il faut une bonne dose de mauvaise foi pour contredire ses arguments. L’appui des collégiens descendus dans la rue pour la même cause, la percée massive des Verts en sont des preuves flagrantes.

Quoi qu’ il en soit, Greta a fait de nombreux émules dans le monde et a créé un mouvement de jeunes déterminés à le changer. Il faut espérer que la nouvelle génération soit plus lucide que la nôtre et qu’elle soit en mesure de faire le contrepoids à ceux qui ont pris en otage la Terre et l’humanité. Expression faible si on pense, à titre d’exemple, aux industries chimiques qui polluent eau, air et sol avec leurs engrais, pesticides, herbicides… et cancers pour les humains (à voir absolument : «Le Tribunal Monsanto»).

On n’arrête pas le progrès ! Mais si le progrès a mené l’humanité au résultat que nous vivons aujourd’hui, je le compare à une voiture lancée, dont le conducteur est mort ! Sauve qui peut !

«Je suis Greta»

0